Ajustez vos systèmes ERP à l’heure du 21ème siècle

par février 14, 2018

Les systèmes ERP jouent un rôle clé dans les processus métier, mais ils n’ont pas été conçus pour l’ère digitale

L’Enterprise Resource Planning (ERP) fait face à de nombreux défis majeurs à l’heure actuelle. L’ère digitale est influencée par de nombreux facteurs, notamment l’innovation constante, l’agilité et l’Internet des Objets. Toutefois, la caractéristique déterminante de l’économie des applications reste indéniablement la concurrence.

Nous devons bien admettre que nous vivons dans un monde plus compétitif et connecté que jamais. Comme je l’ai souligné à de nombreuses reprises, les entreprises modernes sont orientées vers les logiciels, car toute entreprise est désormais une entreprise technologique. Toutefois, nos systèmes ERP occupent une place centrale dans nos technologies, et force est de constater qu’ils n’ont tout simplement pas été conçus pour faire face au rythme accéléré du changement, imposé par l’économie moderne.

Dans un univers de Cloud et d’environnements hybrides, les systèmes ERP sont archaïques. Ils sont avant tout conçus pour fonctionner dans des environnements physiques, et ne sont pas adaptés à l’évolution continue des applications modernes. En bref, ils n’ont tout simplement pas été conçus pour cette époque ! Pourtant, ils restent indispensables. La capacité à exploiter les informations provenant de systèmes ERP reste un élément critique dans la réussite d’une entreprise : pas seulement aujourd’hui, mais demain. Le fait est que les entreprises ont encore besoin de ces systèmes. Mais les ERPs traditionnels commencent à former un goulet d’étranglement et freinent l’agilité, sans parler des coûts exorbitants de mises à jour, et pas seulement en termes financiers.

Les CIOs ont bien conscience qu’il faut désormais être plus rapide à tous les niveaux, en termes de traitement, de développement et d’adaptation. Pour résumer, ils doivent rester aussi souples que possible, et être capables de s’adapter aux nouvelles contraintes de développement digital et aux pratiques métiers modernes. La pertinence est clé dans le domaine des applications ; or les ERPs traditionnels peinent à réagir au changement de façon quasi instantanée. Une étude récente de Gartner révèle que 51% de tous les CIOs sont préoccupés par la rapidité du changement, et se demandent si leurs solutions actuelles sont bien adaptées au futur.

Insuffler de l’agilité à l’ERP

Dans un monde idéal, les CIOs souhaiteraient que leur ERP puisse étendre son action au-delà de son silo métier, de préférence dans les solutions et les environnements  orientés Cloud.  Ils souhaitent intégrer leurs données aux projets de Big Data et d’entrepôts de données. L’implémentation de nouvelles fonctionnalités répondant aux demandes des utilisateurs figure par ailleurs en haut de la liste des priorités des CIOs. Tout ceci doit naturellement être accompli avec le moins d’intervention humaine possible, de façon à accélérer les temps de traitement tout en réduisant les erreurs.

Bien que la plupart des entreprises ait déjà eu recours à des techniques d’automatisation d’une manière ou une autre, afin de supporter les processus ERP critiques, elles l’ont fait d’une manière opportuniste. Elles ont implémenté des ordonnanceurs et des outils de déploiement qui ont certes eu pour effet de réduire les tâches manuelles, mais qui ont également provoqué un effet de bord inattendu : la création de silos de compétences. Cette approche ne peut tout simplement pas fonctionner à long terme. Pour implémenter une automatisation digne de ce nom, l’expertise en termes d’ERP doit être partagée entre les équipes. Plus que jamais, l’approche doit être revue.

Les solutions ponctuelles et opportunistes doivent être remplacées par des approches systématiques et adaptées à l’échelle de l’entreprise. Ce genre de méthodologie nécessite de pouvoir supporter différentes formes d’automatisation, le tout depuis un environnement unique. Adaptée à l’ERP, cette approche pourrait vous permettre de connecter directement votre système ERP aux processus métier qu’il supporte. Sur une même plateforme, on peut concevoir des traitements homogènes puis les appliquer à l’ensemble de l’entreprise, pour garantir agilité, conformité et visibilité.

Les applications ERP restent le système d’enregistrement de référence pour de très nombreuses entreprises. Toutefois, elles rechignent à changer. Pour que ces ERPs restent non seulement exploitables, mais adaptés au futur, ils doivent s’ajuster à l’heure du tout-numérique. L’automatisation peut vous y aider, à condition de ne pas se contenter de l’approche opportuniste, mais bien de l’adopter de façon systématique. Cela ne veut pas dire pour autant que toutes les plateformes d’automatisation sont identiques. La plateforme que vous privilégierez devra pouvoir supporter une méthodologie d’adoption progressive pour faciliter un retour sur investissement et un apprentissage maximal. Adopter ce genre d’approche pour vos systèmes ERP pourra par la suite vous servir à relever d’autres genres de défis.