Les entreprises françaises sont en retard dans l’adoption de processus pour accélérer leur transformation numérique


Cliquer pour télécharger l'infographie

  • 12% des organisations françaises ont adopté des bonnes pratiques de transformation de leurs processus IT (ou DevOps), contre 24% des entreprises au niveau global.
  • Malgré tout, les entreprises françaises « early adopters » enregistrent des bénéfices concrets, dans le cadre de leur adoption de DevOps, tels qu’une augmentation du nombre de clients utilisant leurs services (+11%) et une croissance des revenus (+10%).
  • Sur le front de l’emploi, 63% des entreprises françaises prévoient également de recruter des spécialistes de DevOps dans le cadre de leurs projets d’implémentation

Paris, le 3 février 2015 – La transformation numérique devient un enjeu majeur pour les entreprises afin d’aiguiser leur compétitivité face à de nouveaux entrants qui révolutionnent les modèles économiques de leur secteur respectif. Réalisée par Vanson Bourne à la demande de CA Technologies, l'étude intitulée « DevOps: The Worst-Kept Secret to Winning in the Application Economy » mesure le niveau de maturité des entreprises face à ces impératifs de transformation en analysant les résultats d'une enquête menée auprès de 1425 dirigeants d'entreprises dans 13 pays (dont 6 en Europe : Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Espagne et Suisse).

Définition de DevOps

DevOps est une pratique favorisant une meilleure collaboration entre les équipes de développeurs et des opérations, afin d’améliorer de façon continue le cycle de production des applications : du développement, au déploiement, en passant par les tests logiciels.

Une transformation qui produit des bénéfices tangibles

Selon les résultats obtenus, les gains mesurés par les entreprises françaises grâce à l’adoption de DevOps sont importants. On constate ainsi une réduction de 12% du délai de déploiement de nouveaux logiciels, une augmentation de 11% de la clientèle, et une croissance de 10% du chiffre d'affaires.

« Cette étude fournit les preuves que les organisations mondiales ayant recours aux bonnes pratiques DevOps se montrent plus compétitives au sein de l'économie des applications », déclare Denis Herriau, Directeur Solutions chez CA Technologies. « La rapidité est un facteur essentiel à l'heure de l'économie des applications[1]. Les entreprises qui mettent trop de temps à déployer leurs applications ou qui proposent des applications de mauvaise qualité s’exposent à la ‘volatilité’ de leurs clients vers des offres concurrentes. L’approche DevOps permet de répondre à ces enjeux en accélérant le cycle de déploiement et en améliorant la qualité de nouvelles applications. Les bénéfices induits sont une augmentation du chiffre d’affaires, l’attraction de nouveaux clients, et un véritable avantage concurrentiel ».

« Digitalisation » du parcours des clients

L'étude révèle que le DevOps permet aux entreprises de développer une expérience numérique optimale pour l’utilisateur final. Près de 94% des organisations françaises ayant ou prévoyant d'avoir recours au DevOps espèrent profiter de la disponibilité de leurs applications sur davantage de plateformes afin de s'adapter à la digitalisation du parcours des clients. Ce taux est supérieur à celui de l'Italie (76%), et s'approche de ceux de l'Allemagne (92%) et du Royaume-Uni (96%). L’accompagnement du client tout au long de son parcours numérique est une nécessité absolue dans l'économie des applications, à l'heure où les clients réclament un accès rapide, performant et permanent à leurs services préférés (sur smartphone, tablette, kiosque interactif ou centre d'appels). Dans ce contexte, la pratique DevOps apparaît comme la seule solution permettant aux organisations de tous les secteurs de faire face à de multiples enjeux : déployer des applications plus rapidement que ses concurrents, et délivrer une expérience utilisateur différenciée par la performance et la qualité.

La question n’est plus « si », mais « quand y aller »

Dès lors, rien de surprenant à ce que 83% des entreprises françaises aient prévu d'adopter les bonnes pratiques DevOps au cours des cinq prochaines années (54% dans 2 ans et 29% d’ici 2019). Le facteur d'adoption du DevOps le plus important est la nécessité d'améliorer la qualité et la performance des applications (49% des entreprises en France - deuxième taux le plus élevé après l'Allemagne). Viennent ensuite la nécessité d'améliorer l'expérience client (35%) et l’adaptation de son parcours digital : en assurant davantage de déploiements simultanés sur différentes plateformes (35 %).

Des profils recherchés sur le marché de l’emploi

En outre, 63% des sociétés françaises prévoient également de recruter des spécialistes de DevOps. Cela signifie, d'une part, de nouvelles opportunités d'embauche dans un contexte économique morose et d'autre part, cela contribue à résorber une pénurie de main d’œuvre anticipée par la Commission Européenne. En effet, l’institution prévoit d'ici 2020 un manque de spécialistes des nouvelles technologies dans tous les secteurs en Europe, soit environ 900 000 postes
(source : communiqué). Les profils DevOps sont fortement recherchés dans les offres d’emploi actuelles du secteur informatique.

« Les entreprises réalisent que si leurs équipes en charge du développement, des tests et du déploiement de services applicatifs collaborent mieux, cela permettra d’améliorer la qualité des services et d’enrichir l’expérience de l’utilisateur final. Cela passe par une culture d’entreprise s’appuyant à la fois sur l’investissement dans les technologies, la formation et le recrutement des équipes. Cette stratégie permet aux entreprises d’améliorer leur compétitivité au sein de l’économie des applications où les modèles économiques sont redéfinis par les réseaux sociaux, le Cloud ou la mobilité », conclut Denis Herriau.

Méthodologie de l'étude

Cette étude a été commandée par CA Technologies et conduite par le cabinet Vanson Bourne auprès de 1425 managers des fonctions IT et métiers. L’étude a couvert des entreprises ayant un chiffre d'affaires supérieur ou équivalent à 500 millions de dollars, dans les secteurs des services financiers, de la santé, de la grande distribution, des télécommunications et des médias ou divertissements. Cette enquête a été menée auprès de 675 personnes dans 6 pays européens (France, Allemagne, Italie, Espagne, Suisse et Angleterre). Les autres pays étudiés sont les suivants : Etats-Unis, Canada, Brésil, Australie, Chine, Inde et Japon.

[1]Economie des applications : nouveau contexte économique dans lequel les entreprises doivent satisfaire la demande de leurs utilisateurs via des applications accessibles plus vite, de manière plus performante et sécurisée.

Press Contacts


Patrice Taurel

CA Technologies, France
Téléphone: +33 1 49 02 52 60

À PROPOS DE CA TECHNOLOGIES

CA Technologies fournit les logiciels qui aident les entreprises à opérer leur transformation numérique. Dans tous les secteurs, les modèles économiques des entreprises sont redéfinis par les applications. Partout, une application sert d’interface entre une entreprise et un utilisateur. CA Technologies aide ces entreprises à saisir les opportunités créées par cette révolution numérique et à naviguer dans l’« Economie des Applications ». Grâce à ses logiciels pour planifier, développer, gérer la performance et la sécurité des applications, CA Technologies aide ainsi ces entreprises à devenir plus productives, à offrir une meilleure qualité d’expérience à leurs utilisateurs et leur ouvre de nouveaux relais de croissance et de compétitivité sur tous les environnements : Mobile, Cloud, Distribué ou Mainframe. Pour plus d'informations : www.ca.com/fr.

MENTION LÉGALE

Copyright © 2015 CA, Inc. Tous droits réservés. Tous les autres noms de marques, marques déposées, marques de service et logos cités dans le présent document appartiennent à leurs sociétés respectives.

Highlight – CA Technologies Blog

The world of enterprise IT is changing, fast. Keep up.