Principe n° 4 : Supervision souple

Plus d’informations sur les performances avec moins de coûts.

Une supervision standard n’est pas la solution universelle

Les conteneurs présentent différentes tailles de mémoire en fonction des applications et microservices qu’ils prennent en charge, ce qui pose problème. L’instrumentation en profondeur peut être trop onéreuse, tandis qu’une cartographie simpliste ne peut pas fournir les informations détaillées sur les performances nécessaires aux systèmes distribués complexes intégrés aux applications d’entreprise existantes. La communication centrée sur les API implique également de déterminer rapidement la manière dont la latence affecte les performances de l’application et l’expérience de l’utilisateur final.

La solution consiste à disposer de plusieurs moyens de surveiller les conteneurs, sans avoir à augmenter le nombre d’outils ni les coûts. Cela implique d’adopter des technologies sans agent non intrusives qui détectent, supervisent et tracent automatiquement les transactions et applications conteneurisées de tous types et toutes tailles, en fournissant ainsi des informations sur les vitesses de latence, les taux d’erreur et les performances des applications de bout en bout. Et plus le système de supervision dispose de fonctionnalités de détection automatique, moins un soutien opérationnel est requis.

« Boa Vista Services, société de services bancaires, affirme que la supervision Docker de CA APM leur permet de repérer facilement quel conteneur exécute quelle application afin d’améliorer le dépannage des baisses de performances rencontrées par les applications. »

Source : Alexandre Prado, IT Specialist, Boa Vista Services, TechValidate. ID TV : 245-8B1-924

Click to watch video

SUPERVISION MODERNE DES APPLICATIONS

CA Technologies

« Classes of Container Monitoring »

Chapitre de l’eBook « Container Monitoring and Management »

Chaque utilisateur a sa propre définition de la supervision des conteneurs ; les développeurs, les administrateurs système et les utilisateurs finaux ont chacun leur propre idée de ce qu’il faut faire. Ici, nous identifions quatre principaux cas d’utilisation de la supervision dans un contexte opérationnel, de conteneur et de Cloud.

Lisez ce chapitre pour en savoir plus sur les quatre cas d’utilisation :

  1. Repérer les problèmes

  2. Obtenir les informations nécessaires pour corriger un problème

  3. Analyser les tendances et générer des rapports

  4. Réparer

Obtenir livre électronique

 

Chez CA, le respect de la vie privée est aussi important pour nous que pour vous. Nous utilisons les informations que vous nous donnez pour veiller à ce que vous receviez des renseignements sur les sujets qui vous intéressent. Vous pouvez à tout moment réactualiser vos préférences en cliquant ici. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation de vos informations, vous pouvez lire notre déclaration de respect de la vie privée.

Voir les 4 principes de
la supervision des conteneurs en action

CA APM fournit un retour sur investissement de 316 %, en 4,4 mois.

Source : « Forrester Total Economic Impact of Application Performance Management », étude réalisée à la demande de CA Technologies. Avril 2017

En savoir plus sur la supervision des conteneurs

« Un nouveau modèle pour accélérer la gestion des performances des applications »

CA Technologies

Approfondissez votre réflexion avec les ressources suivantes

icon-flexible-small

« The Total Economic Impact of APM from CA Technologies »

Obtenir le rapport >

icon-flexible-small

Supervision Docker de CA APM

Consulter la fiche technique >

icon-flexible-small

« Accelerating the Application Lifecycle with Microservices, Docker Containers and End-To-End Visibility of the User Experience »

Consulter le dossier Solution >